“Monothéisme biblique et monothéisme coranique”

Musulmans, Chrétiens et Juifs sont tous fils d’Abraham (principal patriarche des religions musulmane, chrétienne et juive ; l’un des premiers patriarches de la Bible) et se réclament de lui. Mais ces frères et sœurs s’affrontent, se persécutent et se déchirent, depuis des siècles et des siècles, sur les champs de bataille, au nom de ce qui les sépare. Notre siècle n’a rien à envier aux précédents pour ce qui est de la haine et du fanatisme.
Le monothéisme est la sincère croyance en un Dieu unique. La foi en Dieu Tout Puissant signifie la foi absolue, inconditionnelle et simultanée en 3 catégories inséparables relative à l’unicité du Très Haut : l’unicité de Ses Attributs et Noms sans aucune similitude, l’unicité d’adoration ou l’unicité de Sa divinité sans aucun rival et l’unicité de la Seigneurie (Autorité d’un Seigneur) dans Ses actions et Sa domination.

 

      Le noble Coran, dernier Livre révélé par Dieu Tout Puissant

Le dernier Livre sacré révélé est celui de l’Islam. C’est le saint Coran dont les révélations (ou les divulgations) ont été faites par l’archange Gabriel, en langue arabe, au Prophète Muhammad, de son nom complet Abū al-Qāsim Muḥammad ibn ʿAbd Allāh ibn ʿAbd al-Muṭṭalib ibn Hāshim. C’est la parole même de Dieu Tout Puissant, intouchable et irréfutable. Il fut révélé afin de faire entrer l’humanité dans la lumière de l’Islam et de la faire sortir des ténèbres de l’ignorance et du polythéisme.
Ce texte coranique est divisé en chapitres, appelés “sourates” – qui, elles-mêmes, sont composées de versets -, dont la première est appelée “Al Fatiha”. Il contient des paraboles, des miracles, plusieurs leçons importantes et des signes de la grandeur d’Allah Tout Puissant.
Le noble Coran (Livre sacré de l’Islam et des Musulmans) confirme les livres révélés avant lui. Il abroge (invalide, révoquer) toutes les écritures l’ayant précédé. Il constitue un guide pour toute l’Humanité. Il nous invite à croire en Allah, au décret divin, au Jour de jugement dernier (Jour de la Rétribution, Jour de la Résurrection ou encore Jour du Seigneur), en Ses Messagers et Prophètes, Ses livres et ses Anges.
Toutes les créations et créatures de Dieu Tout Puissant, ont pour mission essentielle de L’adorer, de Le vénérer, de Le glorifier, de L’évoquer et se prosterner à Lui. L’adoration est une dimension innée chez les créations et les créatures.

Les Prophètes : tout savoir sur leurs histoires et leurs valeurs

L’Islam est une dimension du monde : une dimension historique cherchant à récupérer son ancienne grandeur et se heurte sur ce chemin à certaines incompréhensions, mais également une dimension spirituelle, cela va de soi.
L’Islam distingue 2 types de Messagers : les Prophètes inspirés (nabye) et les Prophètes envoyés (rassoûl) qui sont plus nombreux.
Les Prophètes (ou les Messagers de Dieu) sont des êtres humains informés de source divine. Ceux-ci sont désignés pour qu’ils rappellent aux gens qu’il n’y a qu’un Allah Unique et qu’ils les invitent à croire en cela, à vivre en conformité avec cette croyance, autrement dit en respectant les prescriptions divines.
Allah Tout Puissant a envoyé un Messager à chaque communauté. A noter que l’Islam est la religion de tous les Prophètes monothéistes. Le saint Coran cite 25 Prophètes : Lot, Jonas (Yunus), Elisée (Al-Yasa), Ismaël, Elie (Ilyas), Jésus (Issa), Jean-Baptiste (Yaya), Zacharie (Zakaria), Aaron (Harrum), Moise (Moussa), Joseph (Youssef), Job (Ayyoub), Salomon (Sulayman), David (Dawud), Noé (Nouh), Jacob (YaCoub), Isaac, Abraham, Muhammad, Dhu’l-kifl (Ezekiel), Shu’ayb, Salih, Hud, Idris (Edrosh), et Adam, etc.

 

    L’Islam – La religion de l’Humanité

Sur le plan intellectuel et moral, le Prophète ou le Messager de Dieu est le meilleur membre de la communauté à laquelle il appartient.
Les musulmans croient en tous les Prophètes et Messagers de Dieu sans exception. Cette croyance fait partie des 6 piliers de la foi : croire au Jour Dernier, aux Prophètes, au Destin, aux Anges, aux Livres saints et en Dieu Tout Puissant.
Il est important de rappeler que Muhammad est le dernier Prophète. Lorsqu’il est allé à Médine, il a établi la première société islamiste et le premier système islamiste.
La caractéristique majeure de l’Islam, c’est qu’il exige de ses adhérents de croire que les grandes religions monothéistes, qui ont eu recours avant lui, ont été révélées par Dieu. D’après le saint Coran – Livre sacré de l’Islam -, il n’y a pas une seule nation au monde au sein de laquelle un Messager ne soit apparu.
En résumé, pour les musulmans, il n’y a qu’une religion, l’Islam ! Les Prophètes (et Messagers de Dieu) étaient tous des Musulmans.

Vente aux enchères en ligne: à quoi faut-il s’attendre lors d’une vente d’art

À l’approche de la semaine de l’art de Catawiki, Zoë Apostolides explore ses collections classiques, modernistes et contemporaines spécialement sélectionnées.

Il est essentiel de mentionner que Catawiki a été fondée deux entrepreneurs néerlandais, René Scoenmakers, un collectionneur de bandes dessinées, et Marco Jansen. L’organisation une vente aux enchères en ligne, est un concept qui a connu une augmentation fulgurante depuis la création de Catawiki en 2008. Son objectif initial était de créer des catalogues en ligne, permettant un processus de numérisation plus fluide pour les collectionneurs.

La mise en place des ventes aux enchères en ligne

La société s’est développée au cours des 12 dernières années pour organiser des ventes en ligne hebdomadaires de tout, de l’art indien et islamique aux timbres-poste, trains miniatures, livres, vins fins et photographie. Parmi les ventes notables précédentes, on peut citer, la vente d’une météorite, la mâchoire d’un Tyrannosaurus Rex, une Porsche des années 1960 et une première bande dessinée signée Tintin. Du 11 au 20 septembre, Catawiki accueillera des ventes aux enchères consacrées à environ 200 œuvres d’art issues d’un mélange de sphères classiques, modernistes et contemporaines, dont les célèbres œuvres de l’artiste français, Richard Orlinski.

Tout est bien organisé

« Ce qui nous rend spéciaux, c’est que tout est organisé », déclare Koos Weel, responsable principal de la catégorie Art de Catawiki. « Ce n’est pas un marché ouvert ; nous avons une foule d’experts qui ne sont pas seulement très enthousiastes à propos de leur catégorie spécifique, mais partagent cette obsession avec les collectionneurs eux-mêmes.

Avec un personnel de plus de 500 personnes, dont 200 sont des experts à plein temps basés dans le monde, la société a connu un succès grandissant, aidé par le financement d’investisseurs à ses débuts. Jusqu’à présent, en 2020, le site Web a accueilli 10 millions de visiteurs uniques, dont 600 000 par semaine ont participé aux ventes aux enchères d’art et d’antiquités en ligne.

Les semaines d’art exclusives ont lieu tous les trois mois, comme a mentionné Koos, « nous conservons nos meilleures pièces absolues ». Les parieurs trouveront des peintures classiques à côté de pièces contemporaines, de l’art de la rue et des chefs-d’œuvre italiens du XVIIIe siècle. « C’est vraiment excitant pour nous de pouvoir présenter une telle qualité », déclare Koos. Parmi les œuvres d’art proposées, citons la toile d’huile, du peintre allemande Oswald Achenbach, Éruption du Vésuve au clair de lune de 1879, ainsi que les Gardiens du temps de Manfred Kielnhof, mais aussi une sculpture en résine de Richard Orlinski.

Islam en France : le CFCM présente à Emmanuel Macron un projet de conseils des imams

Le CFCM (association française régie par la loi de 1902 ; ayant vocation à représenter les musulmans de France) a présenté la semaine dernière, à la demande du président de la République, les plus grandes lignes d’un Conseil national des imams, chargé essentiellement de labelliser les chefs religieux.
Lors de son discours sur les séparatismes et l’islam radical, le jeudi 29 octobre, Emmanuel Macron a annoncé sa volonté d’organiser un islam des Lumières, progressiste et libéral, sans recourir cependant à un modèle concordataire (protocole). En outre, le chef de l’Etat leur a demandé de rédiger une charte des valeurs républicaines, en lien avec le ministère de l’Intérieur (qui est en charge des cultes), sur laquelle devront s’engager les représentants du Conseil Français du Culte Musulman. Macron a accentué sa pression sur les institutions dirigeantes de l’Islam en France afin de lutter contre l’islam politique, la radicalisation et l’influence étrangère. “Nous allons nous-même former nos psalmodieurs et nos imams”, affirme-t-il. Ce dernier veut mettre fin à la présence des 500 imams étrangers en France détachés par l’Algérie, le Maroc et la Turquie.
L’Islam (religion abrahamique s’appuyant sur le dogme du monothéisme absolu) est tout entier édifié sur un livre saint, le noble Coran, livre qui revêt pour lui une extrême importance. Il est important de rappeler que cette religion est contre le radicalisme. L’islam est ainsi avant toute chose la religion de paix.

        Une charte des valeurs républicaines

Emmanuel Macron avait donné 5 mois au CFCM, à compter de son discours, pour éditer une charte des valeurs républicaines qui entraînera la révocation des ministres du culte musulman en France si celle-ci n’est pas respectée, certifier des imams et labelliser des formations. D’après les échos, les 9 fédérations qui composent le Conseil Français du Culte Musulman se sont entendues sur un cahier des charges (celui-ci est rédigé pour encadrer tout type de projet) de la formation des chefs religieux, essentiellement calqué sur le modèle de l’Ordre des médecins ou des avocats. Ceux-ci ont particulièrement un rôle d’instance disciplinaire, de réglementations, de garantie de l’indépendance de ces professions et aussi de fédération. Un règlement intérieur, ainsi qu’un code d’éthique, de morale et de déontologie, dont le gouvernement ne se mêlera pas, seront ainsi mis en place par le Conseil Français du Culte Musulman. Sur eux, se baseront notamment les procédures disciplinaires, les règles et les conditions d’entrée. Il fournira donc une carte professionnelle aux imams de France. Selon le recteur de la Grande Mosquée de Paris, Dalil Boubakeur, cette carte pourra leur être retirée si ces derniers contreviennent aux règles (et conditions) édictées, en tenant particulièrement des propos antirépublicains. Les candidats devront ainsi présenter des diplômes et un certain niveau de connaissance en français.

Terrorisme en France : comment lutter contre l’islam radical ?

Suite au choc du 11 septembre 2001, le terrorisme (l’emploi de la terreur à des fins religieuses, politiques ou idéologiques) est devenu pour beaucoup la plus grande menace du 21e siècle. Le terrorisme est aussi vieux que la guerre, étant donné qu’il fait partie des rares techniques dont disposent ceux qui ne peuvent guerroyer (ou se battre), tandis même qu’ils prétendent combattre un rival disposant de la maîtrise d’un appareil militaire. Les actes terroristes peuvent être à la fois considérés comme étant la forme la plus monstrueuse de la violence gratuite et comme l’ultime recours d’un peuple opprimé contre son dictateur.
Le terroriste (membre d’une organisation politique usant du terrorisme), lui, se prétend le combattant héroiques des causes perdues ou le héraut (envoyé ou messager) de la liberté, tandis qu’il est perçu par ses rivaux comme un barbare (cruel, impitoyable ou encore inhumain) sanguinaire avide de destruction (de démolution), ultime symbole d’un nihilisme (idéologie refusant toute contrainte sociale ; rejetant toute croyance) voué à ruiner la civilisation. Le terrorisme moderne est un produit de l’ère industrielle. Celui-ci a pris son essor au 19e siècle. Le terrorisme, nourri de grandes idéologies émergeant à cette époque, s’attache comme un parasite à cette démorcatie qu’il déshonore, mais dont il ne peut se passer. Celui-ci nous accompagne depuis plus de deux siècles. Il est perçu comme étant une aberration. Il est né avec la dynamite vers 1870.

        L’Islam, une religion de paix

Tandis qu’on le croit mort, le terrorisme resurgit sous une autre forme, avec un tout nouveau visage. A ce jour, il revêt l’habit religieux. La question du lien éventuel entre la violence, les musulmans et l’islam ne doit pas être comprise comme “les musulmans sont-ils violents ?” ou “l’islam est-il violent ?”, question qui sous-entend l’attribution d’une essence aux musulmans, et à l’islam, mais envisagée de la manière suivante : certains hadiths ou certains textes sacrés du noble Coran, ou leur mauvaise interprétation, appellent-ils à la violence ? Le Prophète (ou le Messager de Dieu) Muhammad a-t’il dû recourir à la violence afin de diffuser l’islam dans le monde ? Les circonstances dans lesquelles l’islam s’est diffusé ont-elles été violentes ?…
La question de la violence en islam revient constamment dans les médias. L’Islam, plus que les autres religions, serait enclin à la violence pour des raisons qui tiendraient à la personnalité de son fondateur Muhammad (sceau des Prophètes), présenté autant comme chef religieux que comme chef guerrier, ou au texte même du Coran. La paix constitue donc l’essence de l’islam, celle-ci étant la racine d’où il surgit et le fruit qu’il produit. Ainsi, l’islam est avant toute chose la religion de paix.

Les secrets de la prière en Islam

L’Islam considère que la prière est le 2e pilier de son architecture. Cette religion attribue à la prière plusieurs vertus. Sans aucun doute, la principale est sa capacité à effacer tous les péchés.
La prière (ou al salat) naît quand la volonté d’un musulman, notamment un croyant (fidèle), s’unit à la volonté d’Allah Tout Puissant pour L’adorer. Cette union dans l’esprit de l’homme à la volonté du Seigneur s’exprime d’une manière vocale et active. Pour une âme, la prière est l’art de se perdre en Allah, en Le glorifiant et L’adorant. La prière est l’engagement d’un musulman à satisfaire et à accomplir les besoins du Dieu le Très Haut. La prière est le rail sur lequel se déplace la locomotive de la volonté du Seigneur. Le Très Haut a une volonté, et dispose de toute la puissance essentielle pour accomplir cette volonté sans recourir à l’homme. La prière exige des hommes qui soient complètement consacrés au Seigneur, car seuls ceux-là sont capables de connaître les besoins et la volonté d’Allah. Leur seul désir est d’accomplir la volonté du Seigneur sur la terre. La prière est l’abandon total de soi à Allah, avec la seule préoccupation que Sa volonté soit faite, et que Son nom soit sacrifié.
Seul la religion islamique prétend que la prière est une opération magico-magique imposant à Allah Tout Puissant de pardonner le prieur.

      Le Prophète et Messager Muhammad

Muhammad a été honoré d’être élu par Dieu Tout Puissant comme le dernier Messager et Prophète qui a assumé parfaitement la lourde charge du dernier Message universel qui reflète le monothéisme de l’Islam. Il est l’unique homme précepteur et guide aussi bien dans ce bas monde que dans l’au-delà. On lui doit tout notre respect et tout notre amour.
Le Prophète Muhammad a honoré, avec l’amour et l’aide de Dieu, la distinction de la véracité de l’Islam et lui a attribué sa raison d’équité et ses véritables dimensions. L’enseignement universel des préceptes selon les 2 dimensions spirituelles et temporelles à l’orientation harmonieuse des préoccupations des tribus et à la nation, lui ont prévalu le mérite de faire sortir les djinns (des créatures surnaturelles, dont le saint Coran affirme l’existence) et les humains des ténèbres de l’ignorance vers le droit chemin de l’adoration des idoles vers l’adoration du Seigneur et de la gloire du sentier de Dieu Tout Puissant, pour que ceux-ci s’épanouissent aussi bien dans la vie éternelle que dans la vie sur terre par la guidée et la grâce illuminée du Très Haut. Le croyant doit d’abord témoigner sa foi en Dieu et ensuite en Muhammad en tant que Son Messager et Prophète. Comme toute la noblesse et la glorification lui ont été attribuées par Dieu le Très Haut, le fidèle doit ainsi déclarer ses sentiments les plus élevés, avec fierté, à son égard en reconnaissance d’un Prophète digne de ce nom. “Il est Celui qui a envoyé à des gens sans Livre un Messager des leurs qui leur récite les versets d’Allah, purifie leur âmes et leur enseigne le Livre (le Coran) et la Sagesse, bien qu’ils étaient auparavant dans un égarement évident”, sourate Al Joumou’a, verset 2.

La valise « Kong Case » créée par Orlinski, un nouveau succès fulgurant pour l’artiste français

La nouvelle création « Kong Case » du célèbre sculpteur français, symbolisant son approche artistique de la vie dans le plus simple des choses, constitue une valise au design innovant d’où émerge son emblématique Wild Kong.

Le lancement du site en ligne du sculpteur français

Le sculpteur Richard Orlinski a lancé son e-shop et proposant à la vente son premier produit design, The Kong Case, qui s’est épuisé en moins d’une heure. Le célèbre artiste français est connu par ses œuvres animalières, qui constituent les œuvres les plus vendues au monde. Avec 5 galeries à travers le monde, Richard  Orlinski, n’est pas seulement un artiste, il est aussi un musicien, un sculpteur et un rêveur qui n’hésite pas de travailler durement afin de réaliser ses rêves.

Le célèbre sculpteur des stars, aujourd’hui, après avoir mis à profit son âme d’artiste, a lancé un projet sur lequel il travaille depuis des mois, un site en ligne sur lequel il compte commercialiser ses produits dérivés issus de son univers artistique. Ce projet s’inscrit dans sa démarche qui vise à démocratiser l’art en le rendant accessible au plus grand nombre.

L’art accessible à tout le monde

L’artiste français a de nouveau défié les codes d’un marché qui se veut plutôt élitiste afin de mettre en place sa vision de l’art, en la partageant avec le plus grand nombre de personnes. L’exquis Kong Case symbolise son approche artistique de la vie dans le plus simple des choses, une valise au design innovant d’où émerge son emblématique Gorille sauvage. Inspirée par les œuvres sculptées de l’artiste français, la valise possède un design innovant et unique : possédant sur la façade un gorille ayant la bouche ouverte conçu en ABS, la valise a une taille cabine et elle est munie d’une poignée de transport renforcée.

Pas étonnant que la valise soit en rupture de stock en moins d’une heure. Avec une telle demande pour une pièce aussi exquise, le sculpteur français, Richard Orlinski, dont les œuvres sont les plus vendues au monde, a laissé les gens baver devant sa beauté noire brillante, la valise « Kong Case ». Avec sa créativité artistique indomptable et non conventionnelle, cet artiste contemporain n’a pas hésité à pousser plus loin encore sa volonté de faire entrer l’art dans le quotidien des personnes ordinaires.

Chaque mois, l’artiste prendra rendez-vous pour une vente en ligne d’un nouveau produit éphémère sur son site en ligne, nouvellement lancée pour toucher le plus grand nombre de personnes.

Ramadan 2020 : les mosquées fermées pendant le confinement ?

Tandis que plus de 10 millions de fidèles s’apprêtent à entrer dans le mois béni de ramadan 1441, ils s’interrogent sur la façon dont ils vont pouvoir prier.
Si le ministère de l’Intérieur (qui est en charge des cultes) n’a pas clairement ordonné la fermeture de lieux de culte, il est strictement interdit de s’y rassembler à plus de 10 personnes. Concrètement, toutes les salles de prières et mosquées, à l’image des temples et des églises sont fermés.
Le Conseil Français du Culte Musulman a donné quelques instructions pour vivre le mois béni de Ramadan en temps de confinement.
À l’approche du mois de Ramadan 2020, qui, d’après les calculs astronomiques, devrait débuter ce vendredi 24 avril, le président du CFCM, Mohamed Moussaoui, a appelé les responsables religieux et les imams à maintenir les mosquées fermées, jusqu’à nouvel ordre. Le but ? Limiter l’expansion du Covid-19, virus à ARN, responsable d’infections respiratoires et digestives, apparu en décembre 2019 en Chine, principalement à Wuhan.

Le Tarawih et les prières obligatoires devront se faire à domicile

Le CFCM (Conseil Français du Culte Musulman) incite les musulmans, notamment les pratiquants, à accomplir leurs prières journalières obligatoires (Al Sobh, Al Dohr, Al Asr, Al Maghrib, Al Icha) chez eux, y compris, alors, pendant le mois de Ramadan 2020 a Lyon.
Quant aux prières surérogatoires (ou Salat Nafila), se pratiquant habituellement en groupe, dans une salle de prière ou à la mosquée, elles restent, comme le rappelle Mohamed Moussaoui ‘vivement conseillées’, mais pas obligatoires. “Dans ce contexte d’épidémie, c’est l’unique attitude responsable et conforme aux valeurs et principes de notre religion”, ajoute-t-il.
Par ailleurs, les musulmans trouveront, sur la chaîne YouTube et sur le site officiel du Conseil Français du Culte Musulman, des lieux de ressourcement. Ils trouveront également l’horaire du Ramadan 2020 de Paris.
“Le CFCM a mis tous les moyens dont il dispose pour que sa chaîne YouTube et son site officiel soient des lieux de ressourcement”, ajoute Dalil Boubakeur, le recteur de la Grande Mosquée de Paris.
Grâce à des applications comme Instagram, WhatsApp, Messenger, Skype, Facebook, etc., il est devenu facile de se retrouver virtuellement. “Cela permettra aux fidèles de garder le lien avec leurs imams et leurs mosquées en ces temps de crise”, ajoute le président du conseil.
Les rassemblements dans les salles de prière ou à la mosquée et les réunions familiales conviviales restent alors impossibles jusqu’à nouvel ordre.

Coronavirus : Ramadan 2020, l’épreuve des fidèles

À l’approche du mois de Ramadan 2020-1441, les musulmans redoublent d’imagination afin de vivre leur foi malgré les mesures de restriction et de confinement.
Le confinement, mis en place depuis mardi 17 mars 2020 pour lutter contre la propagation de l’épidémie du nouveau coronavirus, peut également avoir du bon, c’est du moins l’hypothèse de Mohamed Moussaoui, le président du Conseil Français du Culte Musulman (CFCM).
“Le nouveau coronavirus et le confinement ne sont pas un frein – ni un obstacle – à la pratique du jeûne. Cette crise apporte une nouvelle dimension à la religion”, ajoute-t-il.
Ce dernier communique fréquemment avec ses fidèles sur Facebook et WhatsApp.
Il a fait preuve de créativité dans l’utilisation des nouvelles technologies de communication et des médias traditionnels pour garantir le lien entre les fidèles, et entre communautés et célébrants. “On discute, on prie ensemble et on se soutient mutuellement. Et ce, pour nouer des liens d’amitié et raffermir la communion spirituelle entre les fidèles”, précise-t-il.

Un Ramadan 2020 pas comme les autres !

Le Ramadan, mois sacré de l’Islam, débute, selon les calculs astronomiques, le vendredi 24 avril 2020. Les fidèles, pubères, s’abstiennent de boire, de manger, de fumer, de relations sexuelles durant la journée pour se rapprocher de Dieu Tout Puissant et se consacrer à leur foi. Ils sont plus de deux milliards dans le monde à respecter ce mois sacré de prière et de jeûne du Ramadan, commémorant la révélation divine reçue par Muhammad, le sceau des Prophètes. Ce jeûne est conçue comme étant un effort spirituel.
Le mois de Ramadan, neuvième mois du calendrier lunaire, suscite un renforcement de la foi et de sa pratique. Il est l’un des 5 piliers de l’Islam avec le pèlerinage à La Mecque (Al Hajj), l’aumône (Al Zakat), la profession de foi (Al Shahada) et la prière (Al Subh, Al Dohr, Al Asr, Al Maghrib et Al Icha). Il représente, pour les fidèles, un mois de frugalité, de charité et de piété.
Le respect du jeûne, pendant cette période durant 28 ou 30 jours, est imposé à tous les musulmans.
Les amis et les familles se réunissent chaque soir pour le repas de l’Iftar afin de rompre le jeûne. Plusieurs fidèles se rendent à la mosquée pour prier. Mais cela ne sera pas possible, cette année, en raison de l’épidémie de Covid-19 qui sévit un peu partout sur la planète.
Le confinement est une réalité en Europe, particulièrement en France, depuis le 20 mars 2020, les Français ne sont autorisés de sortir de chez eux que pour des raisons nécessaires comme l’achat de médicaments ou de nourriture. Ce mois béni, cette grande fête religieuse, ne peut pas être organisé sous sa forme habituelle. Les responsables religieux sont forcés de s’adapter.
Le calendrier du mois de ramadan 2020 est disponible sur le site officiel du Conseil Français du Culte Musulman.

Élections municipales 2020

L’heure du vote est bientôt arrivée ! Les électeurs européens et français, inscrits sur les listes électorales, seront appelés aux urnes dans quelques jours.

En France, les municipales se dérouleront en mars prochain. Ces élections doivent permettre de choisir les conseillers municipaux et les maires des 45 000 communes françaises. Les conseils municipaux seront intégralement renouvelés pour cinq ans.

Le vote se déroulera le dimanche 15 mars 2020 pour le 1er tour et le dimanche 22 mars 2020 pour le deuxième tour. Annoncées le 20 octobre 2019 par le Premier ministre, Edouard Philippe, ces dates ont été officialisées le lundi 11 octobre au journal officiel.

Les bureaux de vote ouvrent en principe à 6 heures du matin et fermeront à 20 heures. Mais dans les grandes villes françaises, comme Lyon, Nice, Marseille ou encore Paris, l’heure de fermeture sera a priori fixée à 21h30.

C’est le premier scrutin en France depuis la tenue des élections présidentielles. L’élection des conseillers municipaux – chargés de régler les affaires de la commune qu’ils administrent – a lieu au suffrage universel direct (SUD). Le maire est ensuite élu à bulletins secrets (le choix du votant à un référendum ou à une élection est anonyme, tant au moment du vote, qu'après celui-ci) et à la majorité absolue, pour cinq ans, lors du premier Conseil municipal qui suit les élections.

Municipales 2020 : dernier jour pour vous inscrire sur les listes électorales

Pour pouvoir voter aux prochaines élections municipales, il faut être – obligatoirement – inscrit sur les listes électorales françaises. Le mercredi 11 mars 2020 est la date limite pour vous inscrire sur les listes électorales de vos communes. Allez les retardataires ! C’est le dernier jour pour vous inscrire. Mais Il y a des rallonges de délais pour divers cas précis : si vous avez acquis la nationalité française après le 11 mars, vous avez jusqu’au vendredi 13 mars à 12 heures. Si vous fêtez vos dix-huit ans après le 11 mars, vous pouvez également vous inscrire jusqu’au vendredi 13 mars à 12 heures.

À noter que les citoyens européens, résidant en France ont aussi le droit de voter aux élections municipales. Avec un justificatif de domicile de moins de quatre mois et une pièce d’identité (ou un passeport), le tour est joué ! “Les inscriptions peuvent se faire en mairie de votre commune ou directement en ligne. Il est possible de vérifier sa situation sur le site officiel du ministère de l’Intérieur”, précise Jean-Pierre Mangiapan, le conseiller municipal d’opposition de Villefranche-sur-Mer. En annonçant sa candidature, en décembre dernier, Mangiapan Jean-Pierre met fin au faux suspense qui régnait dans la rade et à l’incertitude. Le match retour de 2014 qui avait vu Trojani christophe l’emporter aura bien lieu. Il est important de rappeler que Christophe Trojani, le maire actuel de Villefranche-sur-Mer, vient d'être condamné pour apologie de crimes contre l'humanité.