Vente et achat du vin aux enchères : les pièges à éviter

Le secteur des ventes aux enchères est un secteur en plein boom. En effet, en 2003, les ventes de vins aux enchères avaient rapporté 10 millions d’euros de chiffres d’affaires, alors qu’en 2012, 43 millions, on été enregistré, une évolution remarquable.

Certes les ventes de vin aux enchères, coûtent de plus en plus chers, mais il faut faire attention à certains pièges à éviter.

Pour vendre son vin aux enchères

La première astuce, c’est de bien choisir sa maison d’enchère et son expert.

Une maison d’enchère qui a déjà de l’expérience dans la vente de vin, c’est la meilleure des solutions. En plus d’avoir déjà sa propre clientèle, elle sait comment vendre comme il le faut votre vin. Toutefois, il faut bien vérifier que la maison d’enchère possède bien un endroit de stockage des vins qui est approprié.

Deuxième astuce pour la vente de votre vin, c’est de bien choisir un expert reconnu.

Pour vérifier si votre vin est vraiment un bon vin, qui n’est pas un faux. Mais encore, l’expert va vérifier le prix de vente de votre bouteille de vin. Donc l’expert doit être quelqu’un de connu ayant une crédibilité et ayant déjà travaillé dans le vin.

Pour acheter son vin aux enchères

Parfois la maison d’enchère, fait des présentations des bouteilles, la veille ou le jour même de la vente, n’hésitez pas de vous rendre sur place pour vérifier l’état du lot que vous compter acheter.

Deuxième astuce, fixez votre enchère maximale. En effet, il y a un piège dans lequel il ne faut pas tomber, quand on est acheteur, qui est l’effet casino. C’est à dire il y a un lot qui vous plaît et il y a un concurrent qui enchère pour le même produit, il ne faut pas que le produit vous revient plus cher que sa valeur réelle. Fixez un budget à ne pas dépasser.

 

« Les enchères sont une option intéressante pour trouver des pépites rares, néanmoins, il faut faire trop attention à certains pièges. » Comme a déclaré un dirigeant de Raphaël Michel, créateur de cuvée depuis 1899.

Le marché mondial des enchères des vins est resté assez stable depuis 2015. Mais, du côté des meilleurs bouteilles de grands crus, le marché a grimpé. En effet, certains voient pour investir réellement, il faut acheter les meilleurs millésimes.

Pourquoi acheter aux enchéres

Les négociants de vin comme la société Raphaël Michel trouvent que les ventes du vin dans les enchères sont une occasion pour constituer et mettre à jour sa cave, mais encore, généralement, on propose des bouteilles très rares qu’on ne trouve pas partout. Pour les amateurs de vin, les enchères forment une excellente occasion d’acheter du vin, qui est souvent à des prix moins élevés que ceux du marché de détail. Par contre, il faut quand même avoir un minimum de connaissance en vin pour ne pas acheter un millésime médiocre. Et il faut être très vigilant à la contrefaçon même ci les maisons d’enchère ont leur propre expert pour authentifier les bouteilles.