Panne géante : WhatsApp, Instagram, Messenger et Facebook à l’arrêt pendant plusieurs heures

Les applications du groupe Facebook (à savoir Messenger, Instagram et WhatsApp) ont été momentanément inaccessibles, lundi, dans de nombreux pays, à la suite d’un changement de configuration de ses serveurs, souligne le journal de l’Afrique.
Comme à chaque incident, les usagers se sont rués sur Twitter en vue d’inonder le réseau de hashtags #intagramdown, #WhatsApp ou encore #Facebookdown. Des dizaines de millions d’usagers ont été toutefois potentiellement touchés par cette panne majeure qui a duré un peu plus de huit heures.

Facebook explique l’origine de la panne mondiale sur ses applications

Le groupe Facebook a réagi peu après 17h30 sur Twitter, expliquant toutefois travailler à un retour à la normale : “On s’excuse pour tout inconvénient.. On est conscient que certains utilisateurs rencontrent quelques difficultés pour accéder à l’application Messenger ou encore Instagram. On travaille durement pour que les choses reviennent à la normale le plus rapidement possible”. Puis, le directeur de la technologie du groupe de Mark Zuckerberg a donné, quelques heures plus tard, plus de précisions sur la situation : “On rencontre des problèmes de réseau et nos techniciens travaillent aussi vite que possible en vue de restaurer et de déboguer le plus rapidement possible… Sincères excuses à toutes les personnes qui sont touchées par les pannes des services Facebook”. “Soyez indulgents avec nous, on est dessus”, ajoute-t-il.
Selon le site web, les quatre réseaux (Facebook, Messenger, Instagram, et WhatsApp) ont été touchés aux alentours de 16h30, par une panne majeure affectant divers pays dont le Royaume-Uni, les Philippines, les États-Unis, l’Allemagne, ou encore la France.
En effet, le groupe affirme que le problème a été causé principalement par des problèmes lors d’un changement de configuration de ses systèmes.
Le fondateur et directeur général de Facebook, Mark Zuckerberg, a indiqué ce mercredi matin, dans une déclaration, que cela a affecté les systèmes internes et les outils de la société, ce qui a compliqué les tentatives de résolution des problèmes. Downdetector, un site recensant en temps réel des problèmes et des pannes pour toutes sortes de services, a cependant enregistré des centaines de milliers de rapports de bugs pour WhatsApp, Instagram et Facebook (et son service Messenger). La majorité des applications qui nécessitent une connexion à Facebook ont aussi été touchées, comme par exemple le jeu ‘Pokémon Go’. Les rapports ont ainsi fait état ‘d’un chaos total’ au siège de Facebook tandis que les techniciens s’efforcent de résoudre les problèmes en Californie.