Mesures de restriction, couvre-feu, prière du soir … Comment sera Ramadan 2021 ?

Avec l’arrivée imminente de la date du début du mois de ramadan 2021, plusieurs membres de la communauté musulmane ont affirmé leur inquiétude concernant le risque de se retrouver à nouveau confinés durant le mois de jeûne comme c’était le cas l’année dernière. Selon plusieurs responsables des différents gouvernements des pays musulmans, tout dépendra de l’évolution de la situation pandémique dans ces pays, ainsi que l’état d’avancement de leur campagne de vaccination.

Comment seront les conditions du déroulement du mois du jeûne 2021 ?

Selon les virologues, ainsi que les directeurs de laboratoire de virologie, les différents gouvernements pourraient décider de mettre en place de nouvelles mesures de confinement durant le mois de ramadan 2021, si plusieurs cas de contaminations seront détectés, en assurant qu’un confinement est probable si la situation épidémiologique rechute.

Certes, la situation actuelle dans plusieurs pays arabo-musulmans est sous contrôle, toutefois, il est important de mentionner que la maladie virale du Covid-19 est assez imprévisible et peut créer de mauvaises surprises, comme c’est le cas avec l’apparition de la nouvelle variante britannique. Par ailleurs, l’Allemagne a assuré l’arrivée d’une troisième vague virale le 10 mars dernier. Dans ce cadre, plusieurs gouvernements ont appelé ses citoyens à continuer à respecter les différentes mesures de prévention tout en veillant à garder les gestes barrières pour pouvoir diminuer le risque d’expansion du Coronavirus.

Les prières de Tarawih

Selon le président du Conseil scientifique, la décision de maintenir ou pas les prières de Tarawih dans les différentes mosquées, durant le mois de jeûne de 2021, revient essentiellement au ministère des Affaires islamiques des différents pays, ainsi que les Conseils du culte musulman dans les pays européens.

Certains pensent que durant le mois de ramadan 2021, les mosquées seront ouvertes d’une façon progressive vu les circonstances assez exceptionnelles que vivent les pays des quatre coins du monde à cause de la propagation de la maladie virale du Coronavirus.

Dans le cas où les prières de Tarawih seront autorisées, les prieurs seront tenus à respecter les différentes mesures sanitaires mises en place par les gouvernements comme la distanciation et le port du masque.