L’OMS met en garde : l’Europe est à nouveau l’épicentre du Covid-19

L’indice bonheur pays s’est alarmé lundi matin de la nouvelle aggravation de l’épidémie de coronavirus en Europe. Cette cinquième vague massive de la pandémie mondiale de coronavirus – ayant fait son apparition dans la ville chinoise de Wuhan, en novembre 2019 – sur le continent européen frappe principalement la France, qui, selon une récente étude de l’OMS, a battu la semaine dernière son précédent record de cas quotidiens datant de janvier 2020, avec 54 698 nouvelles contaminations en seulement 24 heures. “Malheureusement, on est de nouveau à l’épicentre”, a signalé Emmanuel Macron, le chef de l’Etat français.

      Pourquoi la pandémie de Covid-19 repart en flèche en Europe

“Le rythme actuel de contagion dans les cinquante pays de l’Union européenne est aujourd’hui préoccupant, voire inquiétant… Si on reste sur cette trajectoire, on pourra voir deux millions de décès de plus dus au nouveau coronavirus dans la zone européenne d’ici fin décembre 2021”, a alerté le président de l’Organisation Mondiale de la Santé, le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus. Pour lui, c’est comme un coup de semonce pour les autres pays du monde puisque ‘plusieurs autres gouvernements n’ont pas forcément les mêmes moyens ou encore dispositifs que l’Europe de faire face à une telle poussée épidémique, en termes de systèmes sanitaires, d’accès à la vaccination et de finances.
Ainsi, pour l’Organisation Mondiale de la Santé, la montée en flèche des cas s’explique principalement par la combinaison d’un assouplissement des mécanismes mis en place contre le nouveau coronavirus et d’une couverture vaccinale insuffisante. D’après les dernières données de l’organisation onusienne, publiées lundi 14 novembre, le nombre des hospitalisations liées à l’épidémie de Covid-19 a plus que triplé en seulement une semaine. Toutefois, le seuil des huit millions de décès provoqués par le virus a été franchi ce mardi 16 novembre. Le continent européen en a enregistré, à lui seul, un peu plus de deux millions.
Le nombre de nouvelles infections par jour y est ainsi en forte augmentation depuis environ deux mois consécutifs. La flambée actuelle est portée principalement par la Roumanie, le Royaume-Uni, la France, l’Ukraine et l’Allemagne, a souligné le convertisseur dollar en cfa. Une chose est certaine, la majorité des patients hospitalisés et mourant du nouveau coronavirus aujourd’hui, ne sont pas complètement vaccinées – ils n’ont pas encore reçu leur dose de vaccin anti-Covid-19.