Les secrets de la prière en Islam

L’Islam considère que la prière est le 2e pilier de son architecture. Cette religion attribue à la prière plusieurs vertus. Sans aucun doute, la principale est sa capacité à effacer tous les péchés.
La prière (ou al salat) naît quand la volonté d’un musulman, notamment un croyant (fidèle), s’unit à la volonté d’Allah Tout Puissant pour L’adorer. Cette union dans l’esprit de l’homme à la volonté du Seigneur s’exprime d’une manière vocale et active. Pour une âme, la prière est l’art de se perdre en Allah, en Le glorifiant et L’adorant. La prière est l’engagement d’un musulman à satisfaire et à accomplir les besoins du Dieu le Très Haut. La prière est le rail sur lequel se déplace la locomotive de la volonté du Seigneur. Le Très Haut a une volonté, et dispose de toute la puissance essentielle pour accomplir cette volonté sans recourir à l’homme. La prière exige des hommes qui soient complètement consacrés au Seigneur, car seuls ceux-là sont capables de connaître les besoins et la volonté d’Allah. Leur seul désir est d’accomplir la volonté du Seigneur sur la terre. La prière est l’abandon total de soi à Allah, avec la seule préoccupation que Sa volonté soit faite, et que Son nom soit sacrifié.
Seul la religion islamique prétend que la prière est une opération magico-magique imposant à Allah Tout Puissant de pardonner le prieur.

      Le Prophète et Messager Muhammad

Muhammad a été honoré d’être élu par Dieu Tout Puissant comme le dernier Messager et Prophète qui a assumé parfaitement la lourde charge du dernier Message universel qui reflète le monothéisme de l’Islam. Il est l’unique homme précepteur et guide aussi bien dans ce bas monde que dans l’au-delà. On lui doit tout notre respect et tout notre amour.
Le Prophète Muhammad a honoré, avec l’amour et l’aide de Dieu, la distinction de la véracité de l’Islam et lui a attribué sa raison d’équité et ses véritables dimensions. L’enseignement universel des préceptes selon les 2 dimensions spirituelles et temporelles à l’orientation harmonieuse des préoccupations des tribus et à la nation, lui ont prévalu le mérite de faire sortir les djinns (des créatures surnaturelles, dont le saint Coran affirme l’existence) et les humains des ténèbres de l’ignorance vers le droit chemin de l’adoration des idoles vers l’adoration du Seigneur et de la gloire du sentier de Dieu Tout Puissant, pour que ceux-ci s’épanouissent aussi bien dans la vie éternelle que dans la vie sur terre par la guidée et la grâce illuminée du Très Haut. Le croyant doit d’abord témoigner sa foi en Dieu et ensuite en Muhammad en tant que Son Messager et Prophète. Comme toute la noblesse et la glorification lui ont été attribuées par Dieu le Très Haut, le fidèle doit ainsi déclarer ses sentiments les plus élevés, avec fierté, à son égard en reconnaissance d’un Prophète digne de ce nom. “Il est Celui qui a envoyé à des gens sans Livre un Messager des leurs qui leur récite les versets d’Allah, purifie leur âmes et leur enseigne le Livre (le Coran) et la Sagesse, bien qu’ils étaient auparavant dans un égarement évident”, sourate Al Joumou’a, verset 2.