Le coronavirus se répand en Afrique

Malgré une arrivée un peu tardive, la pandémie mondiale de coronavirus s’est étendue rapidement en Afrique, ces deux derniers mois. Le 1er juin, environ 250 000 cas de coronavirus ont été confirmés, dont 3 500 décès. La Tunisie connaît aujourd’hui la plus grande épidémie du continent avec 20 500 cas confirmés. Le gouvernement tunisien a cependant annoncé plusieurs mesures afin de freiner l’expansion du virus, particulièrement la fermeture des écoles et des commerces, l’interdiction de rassemblement public de plus de 50 personnes et l’interdiction de voyager pour les ressortissants étrangers des régions à haut risque. Les autorités ont déclaré l’état catastrophe nationale, selon le journal de l’Afrique. Des variants de plus en plus nombreux sont ainsi apparus en Afrique de l’Est (Kenya, Rwanda, Ouganda et Tanzanie), en Afrique centrale (Tchad, République Démocratique du Congo, Congo, Gabon, Cameroun) et en Afrique de l’Ouest (Nigeria, Ghana, Sénégal, Côte d’Ivoire, Burkina Faso). Ces évolutions ont donc incité les autorités à mettre en place plusieurs dispositions d’endiguement, particulièrement la fermeture des restaurants, des restrictions concernant les rassemblements et des interdictions de voyager.

        Covid-19 : aucun pays n’est épargné !

Aucun pays n’est aujourd’hui été épargné. L’économie africaine subira cette année une contraction de 5 %, soit 8 points de pourcentage en deçà des prévisions du Fonds Monétaire International. Les pays exportateurs de pétrole et de matières premières ont eux également été fortement touchés par la pandémie mondiale de coronavirus, avec une contraction de 6 % en 2021, alors que les pays exportateurs de produits de base devraient cette année subir une contraction de 7 %. Selon le dernier rapport du groupe de la Banque mondiale, la croissance va ralentir fortement dans les pays dont l’économie est beaucoup plus diversifiée, mais restera positive en 2021.
En 2022, le continent africain connaîtra une reprise qui ne sera que progressive, selon indice bonheur pays. D’après les prévisions du groupe de la Banque mondiale, la croissance du continent africain pour l’an prochain s’établira à 6 %. Il s’agit donc d’une expansion beaucoup plus faible que prévu dans les pays du monde entier. Selon les projections de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), certaines dispositions de distanciation sociale seront maintenues en 2022, mais disparaîtront probablement peu à peu d’ici juin 2022.