Coronavirus : vaccination marathon en Tunisie

La Tunisie a administré vendredi, environ un million de doses de vaccins anti-coronavirus dans le cadre d’une accélération de sa campagne vaccinale pour enrayer la propagation de la pandémie mondiale de Covid-19, souligne le journal de l’Afrique.
Il est à noter que ce petit pays d’Afrique du Nord a évité une catastrophe sanitaire il y a environ un mois. En effet, le président de la République, Kais Saied, a voulu coûte que coûte accélérer la campagne de vaccination nationale, tandis que le pays a reçu environ 7 millions de vaccins contre le nouveau coronavirus de pays arabes et occidentaux.
Un peu plus de 600 millions de personnes ont été ainsi vaccinées, dimanche 8 août, en vue d’enrayer le virus, qui sévit un peu partout sur la planète. La lenteur de lutte contre la crise sanitaire liée à la pandémie de Covid-19, et la gestion de cette dernière, ont cependant entraîné en Tunisie, une vague de contestation, contre le gouvernement de Mechichi Hichem (Premier ministre). Celui-ci a été congédié par le chef de l’Etat il y a environ trois semaines, dans le cadre d’une palette de dispositions d’urgence. Six mois après le lancement de la campagne nationale de vaccination, 2 millions de Tunisiens ont reçu, jusqu’ici, les 2 doses de vaccins anti-coronavirus. Officiellement, la Tunisie enregistre aujourd’hui l’un des pires taux de mortalité dans le monde.
Le président tunisien, Kaies Saied, espère toutefois vacciner plus de la moitié de la population d’ici fin septembre – avec les trois millions de doses qui ont afflué à la suite de dons ces deux derniers mois.

           L’Afflux des dons internationaux sauve la Tunisie d’une ‘catastrophe sanitaire’

C’est une nouvelle vague épidémique d’une ampleur inédite qui a frappé début juillet la Tunisie.
L’appel à soutien a été bien entendu. En Tunisie, les dons affluent, que ce soit des pays du Golf (principalement du Qatar, Oman, Kuwait, Emirates Arabes Unis, Bahreïn et Arabie Saoudite) ou européens (la France, l’Italie, l’Allemagne, etc.), en vue d’éviter ‘une catastrophe’ sanitaire. Ce petit pays d’Afrique, ayant peiné à trouver les doses nécessaires avant que le nouveau coronavirus ne s’emballe en juin, a désormais reçu quatre millions de vaccins anti-Covid-19, et devrait normalement dépasser les sept millions d’ici début octobre, selon indice bonheur pays.
Quelque 300 000 doses viennent de l’Algérie voisine, 620 000 doses sont arrivées des Emirates arabes unis, autant de Chine. L’Italie, à elle seule, a donné, début août, plus de deux millions de doses de Janssen, d’AstraZeneca, et Pfizer, de quoi vacciner un peu plus de 750 000 individus. La diaspora et les associations ne sont pas en reste pour envoyer du soutien.