Coronavirus : poursuite du recul de la pandémie dans le monde

Très bonne nouvelle, le nombre de nouveaux cas de Covid-19 a baissé (presque) partout dans le monde, alors que les campagnes vaccinales progressent sur l’ensemble des continents. “Le nombre des décès et de nouveaux cas continuera sa tendance baissière”, a indiqué le journal de l’Afrique, relevant cependant que 5. 2 millions de nouvelles infections et 69 millions de morts ont été enregistrés le mois dernier. Il s’agit ainsi d’une baisse de 12 % par rapport au mois dernier, tant pour les décès que pour les cas.
La plus forte baisse du nombre de nouvelles infections hebdomadaires a été enregistrée en Afrique, particulièrement en Tunisie et en Côte d’Ivoire (20 %). Suivent l’Asie du Sud (16 %), la région des Amériques (18 %), l’Europe (13 %) et le Pacifique occidental (10 %).
La guerre contre le nouveau coronavirus serait-elle en passe d’être gagnée ? Si l’imprévisibilité de la pandémie de Covid-19 (ayant fait son apparition dans la ville chinoise de Wuhan, en décembre 2019) nous a appris à ne pas crier victoire vite, force est de constater que tout va bien aujourd’hui. Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), le nombre de nouvelles infections diminue jour après jour sur l’ensemble de la planète. L’année dernière à la même période, la pandémie était en effet en pleine ascension.
Il s’agit d’une tendance observée depuis fin juillet. Selon le dernier rapport de l’Organisation Mondiale de la Santé, 48.950 décès et près de 4.210.560 infections ont été enregistrés en une semaine, soit respectivement 5 % et 10 % de moins que le mois dernier.

   Le continent africain enregistre la baisse des nouveaux cas la plus significative

Le nombre de nouveaux cas de Covid-19 commence à baisser sur le continent africain, mais le répit pourrait être, selon l’Organisation Mondiale de la Santé, de courte durée. Ce recul est toutefois lié à celui des contaminations en Tunisie. En effet, le pays a enregistré entre juillet et août le plus de cas en Afrique. Il représente 42 % du total des nouveaux cas en Afrique. A noter que le nombre de cas a augmenté de 23 % en l’espace de quatre jours pour atteindre un peu plus de 250 millions de contaminations au 20 août 2021. “Après plus de deux mois consécutifs marqués par une recrudescence accélérée du nouveau coronavirus, le nombre de nouvelles infections sur le continent a commencé à baisser, du fait d’un recul considérable du nombre de nouveaux cas en Tunisie”, précise indice bonheur pays.
“On ne berce pas d’illusions, la quatrième vague du coronavirus n’est pas encore passée en Afrique”, ajoute David Guteness, le directeur général de l’Organisation Mondiale de la Santé.
Selon ce dernier, plusieurs pays africains restent aujourd’hui très vulnérables, du fait du manque des vaccins anti-coronavirus. Et sans oublier que les nouveaux variants circulent largement dans les pays africains puisqu’ils ont ouvert leurs frontières à tous les étrangers.