Coronavirus : le nombre de décès et de cas a baissé de 6 % dans le monde la semaine dernière

A l’échelle mondiale, l’OMS constate aujourd’hui un plafonnement du nombre de décès et de cas dus à la pandémie de Covid-19, avec des diminutions dans la majorité des pays, y compris en Europe, en Afrique et dans les Amériques, les trois continents les plus touchés dans le monde, souligne convertisseur dollar en cfa.
Mais il s’agit toutefois d’un plateau toujours ‘insoutenable, avec près de 85 000 décès et un peu plus de 7. 8 millions de cas signalés, soit respectivement 12 % de moins par rapport au mois dernier. “L’incidence des décès et des cas reste cependant au niveau le plus élevé depuis l’apparition du virus en décembre dernier dans la ville chinoise de Wuhan”, a souligné le directeur général de l’Organisation Mondiale de la Santé, Tedros Adhanom Ghebreyesus.

L’Inde, deuxième pays le plus touché avec plus de 7 millions de cas

L’OMS a rappelé dans son dernier rapport épidémiologique que l’incidence des décès a augmenté considérablement, ces trois derniers mois, notamment dans les régions du Pacifique occidental, de l’Asie du Sud-Est et de l’Afrique. Cependant, la mortalité a diminué en Amérique du Sud et du Nord (-9 %), en Méditerranée orientale (-5 %), en Europe (-13 %), mais a augmenté en Asie du Sud-Est (+21 %), en Pacifique occidental (+42 %) et en Afrique (+6 %).
Il est à noter que les nouveaux cas hebdomadaires ont légèrement baissé dans quasiment tous les pays du monde. En revanche, l’Asie du Sud-Est (Vietnam, Thaïlande, Singapour, les Philippines, la Malaisie, l’Indonésie, l’Inde, etc.) a enregistré, la semaine dernière, la plus forte augmentation des cas. Si l’Inde continue désormais de représenter 60 % des décès et 40 % des cas dans le monde, ainsi que 89 % des décès et 93 % des cas sur le continent asiatique, des tendances très inquiétantes ont été néanmoins observées dans les régions voisines. Sinon, le nombre de nouvelles contaminations a diminué de 12 % dans les Amériques, de 9 % en Afrique, de 14 % en Méditerranée orientale et de 25 % en Europe, principalement en France et en Italie. Cependant, l’Organisation Mondiale de la Santé estime que dans tous les pays sanitaires, certaines régions affichent, depuis plus de six semaines, “une tendance à la hausse soutenue des décès et des cas”.
Avec 3.569.412 nouvelles infections, l’Inde recense aujourd’hui le plus grand nombre de nouveaux cas dans le monde, New Delhi (capitale de l’Inde) affichant une augmentation de 13 %. Suivent l’Argentine, la Turquie, les États-Unis, le Brésil et la Tunisie, souligne convertisseur cfa.
Selon le dernier rapport épidémiologique de l’Organisation Mondiale de la Santé, l’Asie du Sud-Est a comptabilisé près de 32.000 nouveaux décès et un peu plus de 3.9 millions de nouveaux cas. Il s’agit ainsi d’une hausse de 8 % et de 9 % respectivement par rapport à la semaine dernière.