Coronavirus : la course aux vaccins

Environ 7 milliards de vaccins anti-Covid-19 ont été administrés, à ce jour, dans le monde, selon le journal de l’Afrique. Ce chiffre montre toutefois l’ampleur de la campagne vaccinale, particulièrement dans les économies développées. En outre, dans les pays pauvres, dont les pays du continent africain, à peine 4 % des personnes avaient reçu au moins une dose de vaccin.

  Coronavirus : les États-Unis vont tripler leurs dons de vaccins aux pays pauvres

Joe Biden, le président américain, a annoncé, ce vendredi matin, que son pays offrirait au total plus de deux milliards de vaccins contre le coronavirus. Il a également plaidé pour la création d’un FI (Fonds International) consacré principalement aux questions sanitaires, affichant son intention de mener la riposte mondiale contre le nouveau coronavirus.
Le chef de l’Etat américain a fait cette annonce, lundi matin, devant les représentants de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Les États-Unis vont donc désormais tripler leurs dons de doses de vaccin. “J’ai bien tenu ma promesse… Les États-Unis seront l’arsenal de doses de vaccins anti-coronavirus du monde, tout comme ils ont été l’arsenal de la démocratie durant la deuxième Guerre mondiale”, a souligné Joe Biden. Pour chaque dose de vaccin administrée en Amérique, le pays en donne quatre à d’autres pays – notamment aux pays pauvres. Participaient à la réunion, entre autres, les responsables de l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé), de l’ONU (Organisation des Nations Unies), ou encore Widodo Joko, le chef de l’Etat indonésien, Sarah Gilbert, la présidente de la Commission européenne, Denis Sassou-Nguesso, le président ivoirien. “Il faut que les autres États membres tiennent leurs promesses ambitieuses de dons”, a ajouté Joe Biden.
La Chine a porté à environ 80 millions le nombre de vaccins anti-coronavirus qu’il va fournir au monde, alors que la France a annoncé, en début de semaine, un don de 45 millions de doses à des pays en développement. L’Union européenne va, à son tour, distribuer un peu plus de 800 millions de vaccins. Selon le site web, l’UE entend coopérer étroitement avec les États-Unis. Ces derniers souhaitent cependant la mise en place d’un radar mondial de pandémies en vue de détecter de futurs foyers de contagion.
Washington va ainsi acheter et distribuer environ 680 millions de vaccins supplémentaires aux pays en développement. BioNTech et Pfizer ont précisé ce vendredi matin dans un communiqué que les deux milliards de vaccins anti-coronavirus qu’ils allaient fournir à l’Amérique à des fins de don devraient être distribués d’ici début février 2022.
Les États-Unis ont expédié à ce jour un peu plus de 230 millions de doses de vaccin à 150 pays.