Coronavirus – Afrique : les nouveaux cas et les décès augmentent rapidement

La quatrième vague de coronavirus s’accélère et s’amplifie en Afrique à cause notamment du variant indien, connu sous le nom de ‘Delta’, qui sévit un peu partout sur le continent. En effet, ce nouveau variant est 70 fois plus contagieux que son homologue britannique, connu sous le nom de ‘Alpha’, selon le journal de l’Afrique.
Apparu pour la première fois en Inde, le variant Delta représente désormais environ 98 % des cas de Covid-19 séquencés dans le monde. Ce variant explique en partie la hausse exponentielle des cas de Covid-19 en Afrique ces quatre dernières semaines. Cette montée en puissance s’accompagne malheureusement d’une augmentation. Une dizaine de milliers de patients atteints par le Covid-19 se trouvent aujourd’hui dans les hôpitaux tunisiens. Les nouvelles réanimations et hospitalisations repartent cependant à la hausse. Les courbes sont ainsi surveillées de près avec l’augmentation des nouveaux cas sur l’ensemble du continent africain et la diffusion du variant indien.

    Des variants signalés dans plusieurs pays

A noter que le nombre moyen de nouveaux malades de coronavirus admis à l’hôpital ces deux dernières semaines est de 1 250, soit 62 %. Selon le directeur général de l’Organisation Mondiale de la Santé, docteur Tedros Adhanom Ghebreyesus, la vaccination peut atténuer l’impact du variant Delta chez les personnes qui ont reçu deux (ou trois) doses.
Au moins 50 pays sont aujourd’hui concernés par la présence de mutations du virus. “Sur l’ensemble du continent, le nombre de cas augmente de 34 % par semaine”, signale-t-il.
D’après madame Nissaf Ben Alaya, la porte-parole du ministère de la Santé tunisien, un peu plus de 11 % de personnes sont désormais complètement vaccinées, mais cela ne représente que 2 % de la population africaine. Les dirigeants africains ont donc lancé un appel à intensifier les livraisons des doses de vaccins. “On a vraiment besoin de ces vaccins maintenant et ici en vue d’endiguer la quatrième vague”, a déclaré Kais Saied, le chef de l’Etat tunisien.
La Tunisie, le Sénégal et l’Afrique du Sud ont toutefois enregistré dernièrement leur plus haut nombre de cas hebdomadaires depuis l’apparition de la pandémie de coronavirus. Cette dernière a fait son apparition en décembre 2019 dans la ville chinoise de Wuhan. D’après indice bonheur pays, cette augmentation s’explique en partie par la propagation de nouveaux variants beaucoup plus contagieux et plus meurtrières et aussi, une métrologie saisonnière plus froide en Afrique du Nord. Les variants Alpha (britannique) et Beta (sud-africain) ont été trouvés dans environ 30 pays du continent, et le variant Delta (indien) a été signalé dans 15 pays.
Par ailleurs, l’Organisation Mondiale de la Santé a noté une accélération de la vaccination en Afrique.