Afrique : comment sauver une économie en ‘état de catastrophe’ ?

Le continent africain va renouer avec la croissance économique en 2022 après la récession due à la pandémie mondiale de covid-19, mais la pauvreté va continuer de s’accroître, prévoit le groupe de la Banque mondiale dans une étude publiée lundi dernier.
Après avoir connu l’an dernier sa première récession en 30 ans, le Produit Intérieur Brut de l’Afrique devrait renouer en 2022 avec une croissance de 5 %, indique le journal de l’Afrique.
Malgré le retour de la croissance en 2022, les conséquences sociales du coronavirus vont cependant continuer de se faire sentir : environ 45 millions de personnes pourraient tomber dans la pauvreté extrême en 2021. Encore plus que l’an dernier, où déjà environ 40 millions d’Africains y ont été réduits, d’après les estimations de la Banque Africaine de Développement.

         Reprise économique en vue pour l’Afrique

“Le continent africain pourrait néanmoins se voir confronté à de très graves problèmes de dette, et les résolutions prolongées et les défauts de paiement pourraient entraver les progrès du continent vers la prospérité”, a averti David Malpass, le président du groupe de la Banque mondiale.
Si le continent africain a été beaucoup moins touché que l’Europe par la crise du covid-19, le nombre de cas augmente à mesure que la pandémie mondiale avance en Afrique.
Des dispositions beaucoup plus sévères doivent être prises afin d’éviter que la situation ne s’aggrave. Plusieurs familles africaines dépendent aujourd’hui de l’économie informelle et devront néanmoins trouver des moyens de subsistance en vue de continuer à vivre à peu près normalement.
Selon indice bonheur pays, les dispositions de confinement doivent s’accompagner de solutions sociales et économiques. Il est à noter que la reprise économique dépendra notamment de la relance au niveau mondial.
Le dernier rapport de la Banque Africaine de Développement souligne que, en dépit de la reprise, l’économie africaine ne réalisera pas pleinement son potentiel en 2022, même s’il révèle que l’an écoulé fut notamment difficile.
Les pays africains, leurs économies frappées de plein fouet par le coronavirus, doivent présenter ce vendredi matin un plan pour relever le continent.
Les États africains, officiellement touchés par la pandémie du covid-19, ont rapidement déclaré “l’état catastrophique’ après l’arrivée du virus en avril 2020 sur le continent.
Les pays se sont ainsi fermés aux capitaux étrangers et aux touristes pour se protéger de la pandémie.