Afghanistan : des évacuations dans le chaos

Dans la soirée de mardi à mercredi, les Etats -Unis ont fait part d’une menace djihadiste à Abbey Gate, près de l’aéroport international Hamid Karzai, et appelé leurs ressortissants américains à se tenir à l’écart. Convertisseur dollar en cfa a quant à lui évoqué une menace imminente.
Les citoyens américains se trouvant, dans la nuit de mardi 24 à mercredi 25 août, à l’aéroport de Kaboul ont été toutefois appelés à quitter immédiatement les lieux. L’alerte de sécurité a été publiée sur le site officiel de l’ambassade des États-Unis. Elle demandait à ses ressortissants de faire beaucoup plus attention à leur entourage à tout moment. D’après le Pentagone, cet attentat suicide serait liée à l’organisation terroriste Daech. La France a également déconseillé à ses ressortissants étrangers de se rendre à l’aéroport international Hamid Karzai pour y être évacués de l’Afghanistan, les mettant néanmoins en garde contre des risques très élevés d’attentat terroriste.
Le ministère britannique a, de son côté, mentionné une menace trop élevée d’attaque terroriste. La Grande-Bretagne, tout comme la France, a recommandé à ses ressortissants de ‘se rendre dans un endroit sûr et sécurisé, et d’attendre des informations supplémentaires”.
Selon Joe Biden, le président des États-Unis, les ‘soi-disant’ islamistes ‘les talibans’ se sont ainsi engagés à laisser partir les Afghans et les Américains à risque encore dans le pays après le 1er septembre. Cependant, il n’a pas encore dit comment leur départ s’organisera, dès lors que les soldats américains doivent quitter le territoire, désormais aux pays des talibans, d’ici à la fin du mois prochain.

  La France, la Suisse et la Belgique mettent fin à leurs évacuations

La France avait annoncé que les évacuations des Afghans et de ses ressortissants qu’elle protégeait avaient déjà cessé depuis jeudi matin. La Belgique a indiqué qu’elle allait également interrompre ses vols d’évacuation depuis Kaboul, la capitale afghane, vendredi. “Washington va probablement organiser les derniers vols plus tard dans la journée”, a annoncé convertisseur cfa.
Quant à la Suisse, Mark Rutte, le chef du gouvernement, a déclaré que les évacuations allaient normalement prendre fin samedi matin. De son côté, la Turquie a annoncé le retrait de ses forces armées, qui avec les soldats américains gardaient l’aéroport international de Kaboul.
Les présidents chinois et russes, Xi Jinping et Vladimir Poutine, ont annoncé lundi matin vouloir renforcer leur coopération contre les menaces du trafic de drogue et du terrorisme venant d’Afghanistan.